Médecine, cette kidnappeuse…

Bon, quand on fait ce genre de démarche, on se doute que l’impatience n’est pas du tout un atout, alors dès notre choix de passer par la PMA, j’avais bien conscience de devoir prendre les choses avec beaucoup de philosophie et de bienveillance.
On nous demande, lors du tout premier rdv, de faire un check-up de nous deux : bilan ovarien, spermogramme, hystérosonographie, prises de sang (sérologie entre autres), etc etc etc
A partir de ce choix de PMA, je savais aussi que mon corps ne m’appartiendrait plus, que je m’en remettais à la médecine pour accéder à notre vœu le plus cher. Cette même médecine qui s’est montrée à de nombreuses reprises, violente, exigente, incertaine, compliquée, intransigeante, stricte… Cette même médecine qui m’a donc fait souffrir… et pour laquelle j’avais développé une certaine phobie (palpitations, sueurs avant certains rdv).
Et là, je la laisse, je lui permets d’interagir avec mon corps et ses réactions. Je la laisse œuvrer pour m’aider. Je la laisse pousser, de façon provoquée, des cycles, les ralentir, les déclencher de façon artificielle pour pouvoir accéder à la maternité. Cela peut sembler paradoxal, au regard de ce qu’elle a pu provoquer sur moi et au regard du rapport que j’ai avec elle. Ai-je vraiment le choix au final? NON!!
La différence est que l’envie d’un résultat part de moi et non du retour de pathologie (symptômes) que me fait mon corps.

Alors soit.

Pour le coup, je n’ai jamais autant téléphoné à un lieu médical pour avoir un rdv (fermeture pour déménagement). J’ai réussi à les avoir et pour le bilan ovarien ce sera sur le prochain cycle… Oui patience… Mais vendredi je fais l’hystérosonographie. C’est déjà ça…

Médecine, s’il te plaît, ne me kidnappe pas trop longtemps sur ce parcours périlleux.

 

pma-870x435

4 Réponses à “Médecine, cette kidnappeuse…”

  1. Tara dit :

    Hello Véro,

    Tu es très douée pour décrire les choses. C’est vrai qu’avec le parcours Pma, il faut être patient et aussi tu dois suivre à la lettre (ou comme un gentil petit mouton) ce que te dit le corps médical. Ce sont des moments pas sympas mais qui comme tu dis seront oubliés j’espère quand tu auras ton beau bébé dans les bras.
    Je te souhaite beaucoup de courage pour le parcours. Et, je croise les doigts pour que vous y arrivez dès le premier transfert. C’est possible, c’est déjà arrivé et j’espère que ça sera votre cas.

    • bbjpvero17 dit :

      Coucou ma belle Tara!
      Tes mots me touchent. Et ça fait du bien de se sentir soutenue et comprise. Et encore merci de laisser tes gentils commentaires ici. Gros bisous et à très vite!

  2. histoireadulescent dit :

    Quel texte criant de vérité… 8 ans pour nous, et toujours pas le résultat escompté. Mais je te rassure, la plupart des personnes que je connais dans cette situation n’ont pas attendu si longtemps. Armes-toi de courage et de patience, car oui ca peut être long. Je crois que j’ai eu toutes les phases: l’espoir, le désespoir, la jalousie, l’énervement, l’incompréhension… mais aujourd’hui, j’essaie de continuer à croire et espérer qu’un jour ce sera le bon!!
    Bonne chance à toi.

    • bbjpvero17 dit :

      Un jour sera le bon et j’espère bientôt, ma poulette! Tiens le coup et continue d’avancer, c’est vraiment la meilleure méthode pour parvenir à cette maternité tant désirée sans trop y laisser de plumes…

Laisser un commentaire

LE CAHIER DE BROUILLON |
Jedevraisavoirpeuretpourtant |
Ma vie de mamange ♡ |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Marinesup
| Fanfanviolineforever
| The light in your eyes